Votre panier est vide  Votre compte

Aide humanitaire en Birmanie

Lundi 1 février 2021, l’armée birmane a perpétré un coup d’État, proclamé l’état d’urgence pour un an et placé ses généraux aux principaux postes. La cheffe de facto du gouvernement civil,  Aung San Su Kyi a été arrêtée, ainsi que le président de la République, Win Myint et de nombreux cadres de la LND «Nous avons entendu dire qu’ils étaient détenus à Naypyidaw», la capitale du pays, a précisé à l’AFP le porte-parole de la LND, Myo Nyunt. Dans un « message au peuple », Aung San Suu Kyi a exhorté la population à « ne pas accepter » ce putsch militaire, d’après une lettre diffusée sur les réseaux sociaux par son parti. L’armée, de son côté, a promis lundi que de nouvelles élections se tiendraient.

 
  Suivant : Aide humanitaire en Birmanie

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire